• Retour à l'accueil
Vous êtes ici

Historique de la Ville

En l'an 406, premières traces de la ville de Sochaux sur une carte d'établissement romaine, d'une villa nommée Souchy. Il semble qu'un noble Séquane s'y soit installé avec famille et serviteurs, à l'abri des zones de passage barbares, près d'un point d'eau au milieu des marécages.

En 1189, il est fait mention du village de Souchy dans une bulle du Pape Clément II. Depuis cette époque, des informations sur l'histoire du village sont disponibles : principalement des invasions, qui à chaque fois, laissent le village en ruine, les biens pillés.

En 1538, le pays de Montbéliard reçoit la réforme protestante. Ainsi, comme dans beaucoup de villes de l'est, la religion protestante est la plus répandue. Petit à petit, des routes reliant le village à la cité voisine de Montbéliard sont tracées, les champs marécageux sont assainis à l'aide de canaux, un pont sur l'Allan est bâti en dur, le canal du Rhône au Rhin est creusé (fini en 1832)...

En 1870, cette expansion est freinée par la guerre et ses combats qui se déroulent dans la région.

Entre 1841et 1845, Théodore Ienné fonde la brasserie.

En 1872, la population est de 259 habitants et passe à 427 en 1911. Un fort est construit sur la colline surplombant Sochaux : le Fort-Lachaux.

En 1903, naissent les "automobiles Rossel".

En 1911, construction de l'usine Peugeot . Ces deux centres de production seront mobilisés pendant la grande guerre pour la fabrication de camions, d'obus et de moteurs de chars. Les activités normales reprennent après l'armistice : Peugeot se développe, rachète les usines Rossel, la brasserie s'étend elle aussi, la ville se modernise...

En 1928 naît le FC Sochaux-Montbéliard sous l'impulsion de Jean-Pierre Peugeot, qui rassemble les amateurs qui jouaient jusque là sur un terrain près de l'usine.

De 1939 à 1945, la seconde guerre mondiale apporte son lot de souffrances et de rationnement.

Le 14 juillet 1943, un bombardement détruit 35 ateliers du centre de production, tuent 125 civils et en blessent 250 autres.

A la fin de la guerre, Peugeot recommence la production avec la 202, s'agrandit, construit des logements pour ses ouvriers.

En 1968, les grèves immobilisent l'usine; de violents affrontements entre grévistes et force de l'ordre feront 2 morts et 150 blessés. La ville se développe, des quartiers sont construits, ainsi qu'un hôtel de ville, une salle de spectacles (MALS) , une maison des jeunes et de la culture (MJC) ...

Sochaux, plus qu'une ville
Halle des sports Parc des Serres à Sochaux Terrain de football Place de l Salon des artistes locaux Fleurissement à Sochaux La Citédo - Copyright Samuel Coulon Terrain de tennis Musée de l
Contact

Mairie
Cité administrative Maurice Thiévent
BP 73089
25603 SOCHAUX CEDEX
Tél : 03 81 94 16 34
Fax : 03 81 94 11 93
contact-mairie@sochaux.fr

Horaires de la Mairie
Du lundi au vendredi
8h30 - 12h00
13h30 - 17h00

Retour en haut
  • Ville de Sochaux
  • MA scène nationale
  • Artistes locaux
  • Centres de loisirs de la Ville de Sochaux
  • Office Municipal des Sports - Associations sportives sochaliennes
  • Musée virtuel de la ville de Sochaux
  • Mémoire vivante de la ville de Sochaux
  • La Citédo - Espace aquatique du Pays de Montbéliard
  • Union Européenne
  • FEDER